Bienvenue sur le site Aqua Bulles - Centre Aquatique

L’essentiel à savoir sur le crawl

Parmi les 4 nages connues, le crawl est celle qui est la plus efficace et qui permet de se déplacer le plus vite dans l’eau. Cependant, son exécution nécessite certaines connaissances et un peu d’entraînement. 

 

L’histoire du crawl

Le crawl est une nage qui consiste à battre des jambes et à alterner des mouvements de bras dans et en dehors de l’eau. Le corps est à l’horizontale, la tête étant majoritairement immergée. Nager le crawl équivaut à ramper sur l’eau. Crawl voulant dire, en anglais, “ramper”. 

Cette technique de natation existe depuis l’Antiquité grecque. Cependant, ce sont les frères Cavill, deux Australiens, qui ont perfectionné le crawl dans les années 1870. La technique a ensuite été reprise par les surfeurs pour se propulser sur l’eau avec leur planche, en utilisant leurs bras, puis par le Hongrois Zoltan Von Halmay qui l’a présenté pour la première fois aux jeux olympiques à Paris en 1900. Cependant, si cette nage est si réputée, on le doit principalement aux Japonais qui, dans les années 30, ont amélioré la technique en adoptant la position horizontale avec la tête dans l’eau, et en ont fait la nage la plus rentable qui soit. En effet, elle est la nage la plus rapide et donc la plus utilisée lors des épreuves dites de “nage libre“. 

Cette technique de nage est idéale pour travailler le renforcement musculaire au niveau des bras. L’alignement du corps dans l’eau permet également de sculpter les fessiers et d’affiner la silhouette

 

Comment nager le crawl

Pour bien comprendre et nager le crawl, l’idéal est de décortiquer les différents mouvements à effectuer. 

  • La position horizontale : vous devez, dans un premier temps, apprendre à vous déplacer dans l’eau, en étant allongé sur le ventre. 
  • Les mouvements des bras : les mouvements des bras sont primordiaux dans l’exécution de cette nage puisqu’ils assurent la propulsion du corps vers l’avant. Le mouvement du bras se compose de 3 phases. D’abord, le bras s’allonge dans le prolongement du corps et la main vient exercer une prise d’appui. Le bras effectue ensuite une traction en arc de cercle vers l’extérieur. Vient ensuite la phase de poussée lors de laquelle le bras vient se déplier, en formant un léger arc de cercle vers l’intérieur et en orientant la paume de la main vers les pieds. Dans son trajet aquatique, le bras décrit un S (cf photo suivante). Pour retourner au début du mouvement, le bras effectue ce qu’on appelle un retour aérien. Une fois que la main est sortie de l’eau, le coude se lève, s’avance, et soutient tout l’avant-bras pendant le mouvement. 
  • La respiration : Tous les 2 ou 3 mouvements de bras (en fonction de vos besoins en oxygène), tournez vos épaules et votre tête sur le côté, en gardant les hanches bien droites. Inspirez de façon courte et intense, puis remettez la tête dans l’eau, et expirez de manière longue et continue, dans l’eau. 
  • Les mouvements de jambes : vous devez ensuite réussir à accompagner tout ça de battements de jambes efficaces et réguliers. Les chevilles doivent être souples et détendues, et la pointe du pied doit être allongée, sans pour autant se contracter. C’est la jambe qui descend qui travaille. 
l essentiel a savoir sur le crawl

Les mouvements du bras durant le crawl, vue du dessous. (Source : https://entrainement-sportif.fr/natation-crawl-technique.htm)

 

Exercices et astuces pour se perfectionner

Pour être plus à l’aise dans l’eau et vous concentrer sur la technique, équipez-vous d’une paire de lunettes de natation. Ainsi, vous ne serez pas inquiets de percuter d’autres nageurs ou le bord de la piscine. Vous pouvez aussi vous munir d’un pince-nez si jamais vous n’êtes pas à l’aise avec la respiration dans l’eau. Cela vous permettra de vous focaliser dans un premier temps sur les mouvements, plus que sur votre respiration. 

Pour vous habituer à adopter la bonne position dans l’eau, et travailler chaque mouvement, munissez-vous d’une petite planche. Tenez-la devant vous, bras tendus, allongez-vous sur le ventre et expérimentez le battement des pieds par exemple. Ou alors, décrochez un bras, et faites le mouvement de crawl doucement en visualisant bien les différentes phases. 

Enfin, pour calculer vos temps et performances, vous pouvez également investir dans un bracelet connecté spécialement conçu pour la natation. De nombreux modèles et fonctionnalités existent. 

 

Bien entendu, pour apprendre le crawl, vous pouvez suivre des cours d’apprentissage ou de perfectionnement au sein de Aqua°Bulles à Saint-Fulgent (85). N’hésitez pas à contacter notre équipe pour en discuter. 

Retour à la page précédente

Rechercher une activité